ZOOM SUR... l'eau au cœur d'un territoire résilient

L ’adaptation de nos territoires face aux changements climatiques est l’un des grands enjeux de demain. Lors de notre colloque sur la transition écologique dans le Calvados qui s’est déroulé le 24 septembre 2020, les experts et scientifiques réunis pour l’occasion ont établi que le département du Calvados connaîtra une augmentation des températures de l’ordre de 2,5 à 4°C d’ici à 2100, ainsi qu’un déficit des précipitations annuelles entre 2 et 15%. Parallèlement, nous devons également nous attendre à une augmentation entre 2 et 10% des précipitations extrêmes et à une élévation du niveau de la mer autour de 2,2 millimètres par an sur nos côtes.

Pour se projeter dans l’avenir, et rester acteur face à ces changements, le CAUE du Calvados a
défié les étudiants et les professionnels qui façonnent le territoire d’aujourd’hui et de demain
à dessiner une démarche prospective innovante autour des problématiques de l’eau, ressource
parcourant l’ensemble des composantes territoriales.

C’est ainsi que l’appel à idées « 2040, on se jette à l’eau ! De Deauville à Pont-l’Évêque, l’eau au cœur d’un territoire résilient » est né.

Il doit permettre d’anticiper l’expression des changements climatiques sur les lieux de vie et
d’atteindre les objectifs politiques nationaux en termes d’atténuation et d’adaptation de nos villes, villages et paysages tout en assurant la qualité du cadre de vie de nos habitants et le respect de nos territoires.

Plusieurs temporalités sont à prévoir afin d’assurer une transition progressive mais réelle.
L’enchevêtrement des échelles d’étude est également essentiel pour atteindre un équilibre
hydrique, souvent dépendant de stratégies de solidarité territoriale, voire de modification des
documents d’urbanisme.

Les 19 équipes, dont les propositions sont illustrées dans le présent ouvrage, ont ainsi dû travailler à l’échelle du grand territoire de la partie basse de la vallée de la Touques et sur deux secteurs d’étude détaillant chacun un système bâti autonome pour déterminer les actions prioritaires à mener localement durant les deux prochaines décennies. Les enjeux sur ces espaces sont doubles :
maintenir l’équilibre entre la préservation des paysages littoraux et rétro-littoraux et les activités agricoles, et assurer un développement urbain et touristique résilient face aux aléas climatiques.

Pour que notre territoire puisse s’adapter aux changements climatiques, c’est aujourd’hui que
les différents acteurs doivent agir. Nous souhaitons donc que la lecture de cet ouvrage invite tous les acteurs à s’emparer de ce sujet et à prendre part à l’émulation actuelle. Nous sommes persuadés que la résilience doit être envisagée globalement et qualitativement afin de révéler les atouts de notre département.

Nous vous invitons à consulter l’ouvrage regroupé de la façon suivante :

Edito, présentation générale, cahier des charges, annexes, documentation et bibliographie et règlement, jury et comité rédactionnel et technique, 4ème de couverture

Grand prix, prix de l’habitat, prix spécial de la stratégie territoriale, mention spéciale pour l’innovation et le concept

Autres candidatures

Autres candidatures