logo

Nouvelles acquisitions du centre de ressources – octobre 2022

N’hésitez pas à venir les consulter au CAUE ou à les réserver en ligne sur notre portail Doc’Ouest

ARCHITECTURE

La reconstruction de Villers-Bocage : une métamorphose urbaine
GOURBIN Patrice. – Société des antiquaires de Normandie, 2017. – 62 p. – Cote : 121.5 VIL
En 1944, Villers-Bocage subit de plein fouet les combats de la Libération : le centre est entièrement détruit, les bâtiments publics rasés. Représentative de la politique mise en place à l’échelle nationale, la Reconstruction a été une véritable métamorphose. Il ne s’agissait pas de faire un décalque de la ville disparue mais d’inventer une cité moderne, rationnelle, claire et harmonieuse.

Cabinet Rouvray, Piotin, Duroy : un regard sur l’architecture et la société. Normandie, 1880-1944
HEROUARD Florent. – Entresol, 2022. – 140 p. – Cote : 111.1 HER
Plus aucune trace d’un cabinet d’architecture au 4 rue des Chanoines à Caen ! Et pourtant des milliers de plans ont été dessinés à cette adresse, entre 1880 et 1944 : maisons et immeubles, commerces, écoles, mairies… et même des églises. Le cabinet Rouvray, Piotin, Duroy célèbre en son temps, est alors le plus gros cabinet d’architecture de Caen, avec une activité continue durant plus de soixante ans, et plusieurs générations d’architectes qui s’y succèdent. Le cabinet est à la fois une histoire de famille, un lieu de vie et de travail. Mêlant architecture du quotidien et grande architecture, monuments, le cabinet travaille pour des commanditaires privés (particuliers et église…) et publics (communes), dans le Calvados et au-delà. L’histoire du cabinet nous raconte le métier d’architecte et ses évolutions, nous raconte la fabrique de la ville et plus largement nous parle de la société.

URBANISME - AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE

Réinventer la ville
LEDOUX Nicolas. – Ed. Cherche Midi, 2022. – 126 p. – Cote : 530 LED
Réenchanter la ville… loin d’être une utopie, cette ambition place l’homme et la nature au cœur des nouveaux enjeux de notre société. Dans cet ouvrage, Nicolas Ledoux imagine la ville de demain et propose des solutions concrètes. Le livre développe quatre grandes thématiques : une ville qui donne toute sa place à la nature ; une ville bienveillante, à taille humaine ; une ville qui améliore les mobilités, où l’on se déplace moins et mieux ; et une ville frugale qui favorise une construction responsable et durable. On voit alors se dessiner une cité aux multiples villages, fluide, verte et décarbonée.

Commune frugale : la révolution du ménagement
Mouvement pour une frugalité heureuse et créative. – Actes Sud, 2022. – 117 p. – Cote : 535 COM

Aimons le monde déjà là. Faisons mieux avec moins. Ménageons la Terre, les lieux, les milieux et les sociétés. Soignons, épargnons pour retrouver le territoire fertile de la frugalité heureuse et créative. Revenons à la commune, ce ferment de la vie collective, accessible à l’implication de tous.

PAYSAGE

Plus grand que la Seine : acteurs en réseau, paysages en projets
BILLEY Joséphine, FESQUET Alexia .- Parenthèses, 2021. – 299 p. – Cote : 112 BIL
De Paris à la mer, la Seine traverse les territoires franciliens et normands, leur offrant un débouché sur la Manche et le trafic mondial. Son parcours dessine une vallée, un véritable milieu de vie à l’équilibre menacé par la pression anthropique et le dérèglement climatique. Comprendre l’espace et conduire des projets dans cet environnement fragilisé nécessite un renouvellement en profondeur des approches et appelle à la mise en place de logiques interrégionales. En réponse à cet impératif, un réseau inédit s’est constitué autour d’une démarche collective de partage de connaissances et de prospective. Afin d’imaginer une autre façon d’habiter le monde, l’aménagement et la résilience des milieux y sont pensés au prisme d’une notion fondatrice : le paysage. Une itinérance au fil d’une trentaine de projets et d’actions de ce « réseau paysage » laisse apparaître la vallée de la Seine comme un espace propice à expérimenter et à transmettre, une école à ciel ouvert qui n’aspire qu’à grandir au gré de la capacité des hommes et des territoires à coopérer.